Mayotte

Ilot_Blanc_OBulles

Détail de la destination

Mayotte, l’île bleue !

Comptant parmi les plus grands lagons fermés du monde, celui de Mayotte est un havre de paix où les espèces sous-marines foisonnent. Avec ses 1100 km2 et la richesse de sa biodiversité, le lagon de Mayotte est le premier en outre-mer à être décrété Parc Naturel Marin depuis 2010 et étant ainsi devenu le second en France.

En plus de sa barrière récifale de 195 km, le lagon mahorais présente également une barrière corallienne interne.
Les eaux turquoises du lagon de Mayotte représentent un terrain de biodiversité exceptionnel dans lequel sont répertoriés bons nombres d’espèces emblématiques de la faune marine.

A terre, le dépaysement est garanti. Entre le climat tropical, la nature omniprésente et la culture au carrefour de l’océan Indien, Mayotte saura vous évader et vous faire oublier votre quotidien… Notre île dispose d’une faune très riche, dont certaines espèces sont endémiques. Leur fragile subsistance dans un environnement de plus en plus urbanisé a conduit à protéger ces espèces uniques que l’on ne trouve que sur ces 375 km2 de terre dans l’océan Indien. Et pour les plus aventuriers d’entre vous, plus d’une centaine de kilomètres de parcours de randonnées balisés, vous permettront une découverte de l’île par l’intérieur.

Côté plongée :

Passe en S, passe Bandrélé et ses alentours : une trentaine de sites de 3 à 60 m, tombant, dérivante, coraux, macro, …
Passe Longoni : 5 sites de plongée de 20 à 60 m, gros, pélagique, coraux, dérivante, tombant.
Le Banc de l’Iris : 6 sites de plongée de 20 à 60 m, gros, pélagique, coraux, dérivante, tombant.
Les îlots du Nord : 3 sites de plongée de 8 à 40 m, coraux, dérivante, tombant.
Les passes de l’ouest : une dizaine de sites de plongée de 6 à 60 m, gros, pélagique, coraux, dérivante, tombant.
Les passes du sud : 6 sites de plongée de 6 à 60 m, gros, pélagique, coraux, dérivante, tombant.

Plongée_Mayotte_Alex_EYNARD
X